30/01/2004

Utiliser SETI@Home

Comme il s’agit d’un écran de veille, sélectionnez-le dans les propriétés d’affichage de votre bureau.

 

Le principe de base est simple : les données radios récoltées par le radiotélescope d’Arecibo sont scindées en de petites unités de travail (work unit ou wu) que les utilisateurs de SETI@Home téléchargent et analysent. Une fois terminé le programme vous demande l’autorisation d’accéder au serveur de Berkeley pour renvoyer les résultats et télécharger une nouvelle unité de travail. Vous n’avez donc (presque) rien à faire, d’autant que SETI@Home ne s’exécute que quand votre ordinateur est inactif.

 

Comme je l’ai dit précédemment ce n’est a priori pas très interactif, sauf en utilisant les programmes développés par les utilisateurs de SETI@Home. On peut par exemple localiser sur une carte du ciel l’endroit que l’on analyse, mettre en cache des dizaines de wu pour les traiter à la chaîne, sauvegarder les graphes et les statistiques des meilleurs signaux détectés, convertir les wu en fichier wav, etc. J’y viendrai plus en détail dans un prochain article. En attendant, rendez-vous dans la section Add-ons de la homepage pour vous faire une idée.

 

Enfin les utilisateurs peuvent également créer ou rejoindre un groupe, ce qui permet d’avoir des statistiques et des classements au sein de chaque groupes et entre les groupes eux-mêmes.

 

Si vous êtes intéressé à rejoindre le mien vous êtes les bienvenus : chercher le groupe "SETIsb" dans la section Groups et cliquez sur "Join".

 

FAQ (en anglais) : http://setifaq.org/faq.html


14:50 Écrit par J | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.